Monarchie Britannique
Buckingham Palace - par Marine Guillot

L'investiture du prince Charles

65565446 1197895187056125 5017610713376489472 nNous sommes le premier juillet 1969, le château gallois de Caernarfon est le théâtre d’une cérémonie qui met le spectaculaire au service de la Couronne. Pour la seconde fois de l’histoire britannique, un héritier était officiellement intronisé prince de Galles.

C’est au bras de sa mère que Charles arrive dans la cour du château médiéval qui a vu naître le titre de prince de Galles en cet après-midi ensoleillée. Dans un décor moderne dessiné par Lord Snowdon, la reine s’affiche fièrement au côté de son jeune héritier de 21 ans. Voilà déjà 11 années que Charles a reçu officiellement le titre de prince de Galles. L’heure est venue de le couronner véritablement de ce titre.

La tradition est pourtant récente. Avant lui, le futur Edward VIII avait été intronisé prince de Galles des mains de George V en ce même lieu. Avant 1911, aucun héritier de la Couronne n’avait bénéficié d’un couronnement avant l’heure. Mais dès lors, la famille Windsor a vu cette intronisation comme une tradition qui se voudra immuable. En elle repose la légitimité de l’héritier incontestable du monarque.

                                                                                                 65844398 1197895183722792 453182134207643648 n

65586666 1197895250389452 853361318260899840 nEn cette fin de décennie, l’Angleterre vit au rythme des attentats commis par l’IRA. L’armée républicaine irlandaise agit par les armes pour lutter contre la présence britannique en Irlande du Nord. Quelques jours avant l’événement, une bombe avait explosé à Porthmadog, dans le Pays de Galles. La vie de la reine est réellement menacée. Le gouvernement propose de repousser, voir d’annuler la cérémonie, mais Elizabeth II refuse catégoriquement.

Néanmoins, l’intronisation se tient comme prévu ce premier juillet 1969. Sous haute surveillance, Charles fait son entrée à Caernarfon. Devant un parterre d’invités triés sur le volet, Charles s’agenouille devant sa mère. « Moi, Charles, prince de Galles, je deviens votre homme-lige », de ces mots il jure fidélité à sa souveraine. La reine pose ensuite une couronne futuriste dessinée par Louis Osman avant de lui transmettre un sceptre en main. Sa Majesté est alors fière de présenter le prince de Galles richement vêtu au balcon du château.

La cérémonie est retransmise en direct à la télévision. Mais elle n’est pas au goût de la majorité des Britanniques. Ils sont nombreux à voire en elle une tradition dépassée qui montre que la famille royale vit dans un monde parallèle au leur. Pourtant cette cérémonie est d’importance d’un point de vue dynastique et monarchique.

Finalement, c’est avec certaines difficultés que Charles pouvait désormais se montrer et s’identifier comme le détenteur d’un titre presque millénaire, imposant sa position sociale exceptionnelle.

 

 

K. Guillot

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire