Monarchie Britannique
Buckingham Palace - par Marine Guillot

69693033 1264745897037720 7923092257316536320 nComment ne pas passer à côté devant le grandiose mémorial dédié à la reine Victoria qui se dresse fièrement face à la façade de Buckingham Palace ? Il est de toutes les cérémonies britanniques depuis sa création. Un mariage, une ouverture du parlement, un anniversaire de la reine, toutes ces splendeurs télédiffusées voient ce monument composer son décor. Il fait partie de l’imaginaire de la monarchie britannique, pourtant il n’a pas toujours exister.

En janvier 1901, la reine Victoria rend son dernier souffle. La nation est en deuil pendant que son fils monte sur le trône sous le nom d’Edward VII. Son successeur pense dès son avènement à rendre un hommage époustouflant à sa mère qui fait désormais partie de la légende. Le 19 février 1901, il organise une réunion secrète d’un comité à Whitehall pour décider de la création d’un mémorial. Edward VII suggère qu’il soit placer vers l’abbaye de Westminster où le parlement. Mais finalement, le 26 mars suivant le palais annonce publiquement qu’un memorial sera dressé face au palais de Buckingham.

Le chantier est confié au sculpteur Thomas Brock qui débute en 1906. Autour du monument, il dessine un jardin spécialement conçu pour sa mise en valeur. D’autant qu’une place l’entoure, permettant de faire de ce monument le point de départ de la célèbre avenue du Mall. Brock dessine un mémorial inspiré des colonnes romaines avec 4 faces ayant chacun un thème dédié à la grandeur de Victoria et de l’Empire britannique. Avec une statue gigantesque représentant la souveraine en Majesté scrutant l’horizon du Mall, la reine Victoria impose son charisme. Haut de 25 mètres pour 2 300 tonnes de marbre, le mémorial est réussi.

Au sommet du monument, situé sur une plate-forme circulaire, se trouve une effigie de la Victoire ailée avec deux statues assises, représentant le Courage et la Constance, le tout en bronze doré. Les trois autres côtés sont occupés par l’ange de la Justice, l’ange de la Vérité et la Charité. Des proies de bateaux et des divinités marines viennent renforcés la gloire de la puissance maritime de l’Angleterre. Le tout est entouré par des allégories du Progrès, de la Paix, de l’Industrie et de l’Agriculture.

En somme, le mémorial de la reine Victoria est aussi imposant que l’importance de cette souveraine.

                                                                                                    72278989 1264745907037719 2185635331389259776 n

Victoria Memorial

K. Guillot

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire