Monarchie Britannique
Buckingham Palace - par Marine Guillot

"Dieu et mon droit" la devise française des rois d'Angleterre

49766472 1080303352148643 9005752486417399808 oDans une Angleterre marquée par une haine féroce contre son voisin d'outre Manche, le roi Henri V, qui règne sur ce royaume entre 1413 et 1422, prend une décision qui sera durable. Durant son règne, la devise "Dieu et mon droit" s'impose. C'est par ces mots que sera désormais connue cette monarchie anglaise qui deviendra britannique.

Rappelez-vous. En 1066, le duc de Normandie Guillaume conquit les royaumes qui composent l'Angleterre. Il est couronné roi le 25 décembre de cette année. Dès lors, la culture anglo-saxone s'efface au profit de celle venue de Normandie. Les Plantagenêt développent ensuite la culture anglo-normande. Cette implantation territoriale sur les terres de France a des conséquences sur le devenir de la monarchie anglaise. 

Entre le XIe et le début du XVe siècle, la langue officielle de l'élite anglaise demeure le français. Alors que le peuple continue à parler une langue qui sera ensuite appelée le vieil anglais, la noblesse et l'aristocratie qui entourent le souverain persistent à utiliser cette langue qui paraît plus noble. Le règne de Henri V voit progressivement s'implanter l'anglais parmi les langues pratiquées par ses courtisans. Mais le roi conservateur continue à entretenir cette tradition de l'utilisation du français. 

En ce début de siècle, l'Angleterre affronte depuis près de cent ans le royaume de France. Henri V cherche à tout prix à s'imposer face à Charles VI. Pour se faire, il souhaite mettre à l'honneur ses droits divins. Ainsi, Henri V ne reconnaît aucun suzerain supérieur à sa personne, si ce n'est Dieu. Pour contester les pouvoirs du roi de France, puisque légalement suzerain du roi d'Angleterre par ses possessions françaises comme la Normandie, Henri V impose comme devise à son royaume "Dieu et mon droit" (dans un français moderne : "Mon droit divin"). 

C'est donc dans le contexte de la Guerre de Cent Ans, pour s'imposer face à la puissance de la France, que naît cette devise écrite en français qui demeure encore aujourd'hui celle de la monarchie britannique.

 

K. GUILLOT

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire