Monarchie Britannique
Buckingham Palace - par Marine Guillot

Une histoire du titre de prince de Galles

46313359 1042877469224565 7212530406850035712 nLe titre de prince de Galles est le plus élevé de la hiérarchie aristocratique anglaise. Représenté par le prince Charles, nul ne reste de marbre face à ce titre. Pourtant, si célèbre qu'il soit, il reste très méconnu.

La fin du XIIIe siècle voit se terminer la conquête anglaise du Pays de Galles. Edward Ier veut imposer sa main mise et contrôler les Gallois réfractaires. Pour se faire, il fait construire la forteresse de Caernarfon où naît son fils aîné en 1284. Mais pour les habitants de ce territoire nouvellement conquis, il leur est inconcevable d'être dirigé par un Anglais. Croyant mettre le roi dans l’embarra, ils lui demandent de mettre à leur tête un homme né au Pays de Galles et ne parlant pas anglais. C'est ainsi qu'il leur présente son fils à qui il offre le titre de prince de Galles en 1301. Une nouvelle tradition naît. Dès lors, chaque premier né de sexe masculin du monarque se verra attribué le titre de prince de Galles.

Quarante-cinq ans plus tard, le second prince de Galles de l'histoire marque de son empreinte l'évolution du titre. Edward de Woodstock, plus connu comme le prince noir, participe à la bataille de Crécy en 1346 contre les Français. Parmi les troupes adverses se tient le roi Jean de Bohême, pourtant aveugle. Ce dernier tombe sous les coups d'épées anglaises. Edward est fasciné par la bravoure de ce roi-chevalier. Il s'empare de son cimier composé d'un diamant surmonté de trois plumes blanches d'autruche. Il fait de cette décoration militaire son emblème et reprend également sa devise écrite en allemand "Ich Dien" ("Je sers"). Ainsi naissent les armes officielles du prince de Galles.

800px prince of wales s feathers badge svgCette maxime représente parfaitement le rôle de l'héritier de la Couronne. En premier lieu, le prince de Galles doit servir son roi : d'abord par les armes, puis par la diplomatie, et enfin par la représentation. Par ces simples mots, le rôle du prince de Galles s'exprime. Il ne s'agit donc pas d'attendre patiemment que l'heure de ceindre la couronne de Saint-Edward arrive. Il doit avant tout soutenir le monarque en exercice de toutes les manières qui se présentent à lui. Un rôle et un titre d'exception en somme, qui perdure jusqu'à nos jours.

Pour montrer l'importance de ce titre à jamais lié à l'héritier de la Couronne, le roi George V instaure en 1911 une cérémonie du couronnement au château de Caernarfon pour son fils, le futur Edward VIII. Dans la même pompe et le même lieu que son grand-oncle, le prince Charles vient aussi en 1969 s'agenouiller et prêter serment de fidélité devant sa mère. Ainsi, le prince de Galles s’impose encore davantage dans le paysage britannique.

 

K. GUILLOT

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire